DATA SCIENCE FOR EUROPE

DATA SCIENCE FOR EUROPE

Big Data

Le Big Data est une nouvelle tendance du secteur informatique dont l’ampleur entraîne une rupture technologique radicale. L’impact Big Data rejaillit sur l’ensemble de la société et de l’économie. Il s’agit de la survie des entreprises face à la concurrence internationale, mais également de la société et l’économie.
Grâce aux avancées scientifiques récentes dans le domaine des infrastructures informatiques (parallélisation, stockage, nouvelles architectures de bases de données), le traitement de ces masses de données, ou big data, jusqu’à présent inaccessible, est désormais possible.
 

Les portails internet, les réseaux de téléphonie mobile ou les techniques d’imagerie médicale ne sont que quelques unes des sources des données massives disponibles aujourd’hui. Les outils technologiques modernes telles que les plate-formes permettant l’analyse en temps réel de données peu structurées ou les service de stockage de type « cloud », l’engouement pour les réseaux sociaux ou encore l’essor de l’Open Data ont, entre autres, créé les conditions d’une véritable mutation, affectant presque tous les secteurs de l’activité humaine.  L’actualité récente nous montre que, dans le domaine de la sécurité, les services de renseignement ont déjà cherché à tirer profit des données générées par le trafic internet, les systèmes de télécommunications et les réseaux sociaux. La médecine se transforme elle aussi progressivement en science de l’information. Le suivi en temps réel de certaines épidémies au travers de l’analyse des requêtes sur les moteurs de recherche s’avère parfois plus précis et moins coûteux que celui fourni par les modèles d’épidémiologie mathématique calibrés au moyen des données remontées par les réseaux « sentinelle ». La biologie computationnelle laisse entrevoir des avancées significatives dans le domaine de la santé, ouvrant la voie vers la « médecine personnalisée ». Le secteur du commerce se voit aussi affecté par la révolution Big Data. La diversité, le volume et l’instantanéité des données disponibles transforment  la CRM en permettant d’améliorer considérablement l’ajustement de l’offre commerciale au profil du client, dans le cadre de l’e-commerce en particulier. D’une manière générale, les Big Data sont aujourd’hui perçues comme un moyen de faire avancer la recherche scientifique mais aussi d’optimiser en temps réel de nombreux processus tels que la détection de fraude, la maintenance désormais « prédictive » des aéronefs, les systèmes de transports bientôt « intelligents » …